Les citations et mots d'auteurs en attente de validation

citation d'auteur


Publiées le jeudi 16 août 2018 sur Dicocitations ™

Vous pensiez avoir épuisé les ressources de notre base de citations ? C'est compter sans le talent de nos visiteurs...
Découvrez 2034 citations d'auteurs en attente de validation : 94051 sont déjà validées !

Vous pouvez aussi proposer vos propres citations ou des mots d'auteurs.
Retrouvez ici-même les dernières citations proposées et en attente de validation.


Page 1 sur un total de 102 pages.





Si la foudre d'abord accablait les coupables !

Oeuvres de jean racine (édition 1851) - Jean Racine





Le ciel est un tableau noir sinistrement effacé de minute en minute par le vent.

Poisson soluble (1924), andré breton, éd. gallimard, coll. poésie, 1996 (isbn 2-07-032917-8), partie 15, p. 69 - prose poétique - André Breton





Une intrigue pleine de suspens, malheureusement plombée par une fin riche en invraisemblances historiques... Dommage.

Da vinci code - Dan Brown





C'était un très-au vent d'octobre paysage, Que découpe, aujourd'hui dimanche, la fenêtre, Avec sa jalousie en travers, hors d'usage, Où sèche, depuis quand ! une paire de guêtres Tachant de deux mals blancs ce glabre paysage.

Les complaintes - Jules Laforgue





Oui, nous sommes un pays d'asile quand il s'agit de recevoir quatre poètes grecs persécutés et un littérateur russe échappé de Sibérie. Mais pas quand il en arrive quatre cent mille par an pour venir manger du maïs et du grain !

« entretien verite avec jean-marie le pen », jean-marie le pen, propos recueillis par eugene krampon, reflechir & agir (issn 1273-6643), n ? 31, hiver 2009, p. 31-32 - Jean-Marie Le Pen





Sors des charges publiques, non pas plus riche, mais plus estimé. Les grandes richesses ne valent point l'estime des peuples.

Conseils à démonique in orateurs et sophistes grecs - Isocrate





Seule, au bord de l'eau, une hutte de jonc dans le crépuscule d'automne

Le livre du the - Okakura Kakuzo





Ma philosophie c'est : le présent n'existe pas. Seul le futur passe

Les petits ruisseaux - Pascal Rabaté





Quand on a reçu un don, on a des obligations. Souviens-toi de la parabole des talents dans l'Évangile. Tu imagines la tête du père de Mozart si, à vingt ans, Wolfgang lui avait dit J'arrête la musique, je voudrais être footballeur ?

La servante du seigneur - Jean-Louis Fournier





Rien n’à craindre, tout est à comprendre.

Article de presse - Marie Curie





La colère purifiait, mais sans exutoire, elle devenait vite un poison.

Dame de trèfle - Alexis Lecaye





Bien sûr j'l'ai quittée et sans me retourner Mais ce soir-là elle m'appelle le ventre plein de cachets Pour la calmer je suis parti voir mon banquier Un gars cagoulé est rentré m'a braqué puis a crié : Regarde-Moi Le chômage et la crise Mec, c'est moi qui la combat Je vis au quotidien ce que tu ne connais pas, que tu ne comprends pas Juste en bas de chez toi Regarde-moi !

La colombe et le corbeau - Soprano (rappeur)





Nous voyons en autrui les biens, et nous les maux.

Les oiseaux et les poissons - Pierre-Louis Ginguené





C'est pourquoi, à toutes celles qui vivent dans l'illusion que l'égalité est acquise et que l'histoire ne revient pas en arrière, je voudrais dire que rien n'est plus précaire que les droits des femmes.

Ainsi soit-elle - Benoîte Groult





Ainsi une statue, c'est aussi bien l'être humain immobilisé par la mort que la pierre qui veut naître dans une forme humaine. La rêverie qui contemple une statue est alors animée dans un rythme d'immobilisation et de mise en mouvement. Elle est naturellement livrée à une ambivalence de la mort et de la vie.

La terre et les reveries de la volonte, gaston bachelard, édition jose corti, 1948, p. 227-228 - Gaston Bachelard





Oui je sais - Oui je sais que je mérite mieux, Oui je sais - Que je ferais mieux d'ouvrir le yeux, Oui je sais - Qu'elle m'attirera beaucoup d'ennuis, Oui je sais - Qu'elle m'éloignera de mes amis...

Un homme sans racine - Gérald de Palmas





Le théâtre, c'est le « Meurs et Deviens » du philosophe.

Le theatre - Pierre Descaves





Par-dessus tout, les pénibles leçons de ce siècle nous ont enseigné la nécessité d'une supervision constante et d'une contrainte efficace. Les systèmes de police ainsi requis doivent opérer à des niveaux irréprochables d'intégrité et de soutien.

Black man - Richard K. Morgan





Je crois que les américains peuvent être amenés à une compréhension sympathique de nos diffcultés. En prenant en compte les éléments qui sous-tendent nos plans d'après guerre, peu importe la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons pour l'instant, nous [le Commonwealth] nous retrouverons au sommet du monde, l'une des deux ou trois puissances du futur.

Propositions pour une union monetaire internationale, 1941 - John Maynard Keynes





Ma mémoire est comme une boîte où il y aurait un peu de tout. Ça me dégoûte de chercher dedans.

Journal (édition 1935) - Jules Renard





Petits mots doux   Messages d'amour   Phrases d'amour   Je t'aime